Bichectomie

La bichectomie est opération chirurgicale esthétique destinée à réduire le volume des boules de Bichat, de manière à creuser le centre des joues, faisant ressortir les pommettes, pour un visage mieux sculpté.

Dernière modification : 4/01/2021

1

Déroulement de l'intervention

Deux consultations séparées de quinze jours au minimum sont obligatoires avant toute intervention esthétique.

L’intervention se pratique en ambulatoire, sous anesthésie locale ou générale pour un meilleur confort du patient.

Une courte incision est réalisée à l’intérieur de la bouche, en face des molaires. On retire ensuite la partie de la boule de Bichat qui s’extériorise spontanément afin d’éviter de léser les nerfs et veines de la joue. On ne fait jamais une ablation totale de la boule de Bichat, car celle-ci est utile pour le mouvement des muscles lors de la mastication. Avec le vieillissement, le corps de Bichat diminue également, il faut donc toujours en laisser en place une quantité suffisante.

La suture est réalisée avec du fil résorbable. Il n’y a pas de pansement.

2

Les suites opératoires

Un gonflement des joues apparait dès le lendemain de l’intervention et persiste au moins deux semaines.

Les ecchymoses (bleus) sont parfois présents au niveau des joues.

Les fils résorbables tombent spontanément entre 7 et 15 jours.

L’éviction sociale et l’interruption professionnelle est d’environ 5 jours selon le gonflement les jours après l’intervention. Un repos sportif est nécessaire 15 jours après l’intervention.

Le résultat définitif est visible environ 3 mois après l’intervention, lorsque l’œdème s’est entièrement résorbé.

Un suivi médical est indispensable après l’opération, au bout de deux semaines, trois mois, puis un an après l’intervention.

3

Les risques de l'intervention

Les risques sont rares mais doivent être connus avant d’envisager toute intervention de chirurgie :

  • Hématome
  • Paralysie faciale partielle : ce risque exceptionnel peut entrainer une diminution de la force des muscles du visage (asymétrie aux mouvement), transitoire, voire encore plus rarement définitif
  • Lésion du canal de Sténon
  • Infection exceptionnelle
  • Asymétrie des joues : nécessitant un geste secondaire de symétrisation

Les pathologies

Plan de traitement : orthodontie, chirurgie orthognathique

Anomalies de la position des mâchoires - orthognathie

En savoir plus

Dysfonction de l’appareil manducateur

Dysfonction de l’articulation temporo-mandibulaire

En savoir plus

Malposition des mâchoires : généralités et conséquences

Anomalies de la position des mâchoires - orthognathie

En savoir plus
Nous contacter