Extractions dentaires difficiles

Les extractions dentaires complexes ne sont parfois pas réalisables par votre dentiste. Celui-ci préfèrera vous adresser au chirurgien maxillo-facial.

Dernière modification : 24/01/2021

1

Pourquoi un chirurgien maxillo-facial ?

Vos dents peuvent être difficiles à extraire en lien avec :
– un traitement anti-agrégant (PLAVIX*) ou anticoagulant (PREVISCAN*, XARELTO*) entraînant un risque hémorragique ;
– un traitement par Biphosphonates ;
– conditions anatomiques particulières : proximité des nerfs ou du sinus ;
– conditions dentaires : dents très abimées, ankylosées ou nombreuses, lésion kystique appendue à la dent
– antécédents médicaux : irradiation, chimiothérapie ;

– anxiété majeure

 

2

Déroulement de l'intervention

L’intervention se déroule généralement sous anesthésie locale au cabinet, en externe.

S’il est nécessaire de procéder à l’extraction de plusieurs dents, l’intervention s’effectuera sous anesthésie générale, en ambulatoire, à la Polyclinique Bordeaux Nord ou à la Clinique Thiers.

Dans le cas des extractions complexes, des gestes chirurgicaux seront nécessaires :

  • Fraisage osseux pour dégager la dent ;
  • Section de la couronne ou des racines dentaires ;
  • Nettoyage de la cavité et suture résorbables des tissus.

La durée de l’intervention est variable et vous sera précisée en consultation.

L’antibiothérapie n’est pas obligatoire et vous sera prescrite en fonction de votre terrain.

Lire plus

3

Les suites post-opératoires

Les suites opératoires sont le plus souvent simples à conditions de respecter les consignes post-opératoires.

Leur durée est de un à cinq jours.

Un saignement et un oedème sont classiques autour de la dent opérée.

La douleur est en général bien calmée par les médicaments et disparaît en quelques jours.

Les prescriptions post-opératoires comprennent :

  • Des bains de bouche, à débuter 24 h après le geste, après le brossage dentaire ;
  • Des anti-douleurs ;
  • Des antibiotiques au cas par cas ;
  • Le glaçage des joues pendant au moins 24h ;
  • Une alimentation molle et froide tant que le saignement persiste ;
  • Une alimentation molle pendant les premiers jours post-opératoires.
  • Il est recommander de ne pas fumer les cinq jours suivant l’extraction afin de diminuer le risque de complications
Lire plus

4

Les risques et complications

Tout acte médical, même conduit dans des conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et de la réglementation en vigueur, comporte des risques de complication.

Les complications possibles liées aux extractions dentaires sont :

  • Les alvéolites sèches : inflammation des tissus,  qui seront traitées par du clou de girofle / Eugénol ;
  • Les complications infectieuses, avec issus de pus, qui nécessitera des antibiotiques ;
  • Les complications sinusiennes (dent de la mâchoire du haut) :
    • Une communication bucco-sinusienne : petite, elle cicatrisera spontanément. Plus importante, un geste chirurgical sera nécessaire pour sa fermeture ;
    • Une migration de tout ou partie d’une dent dans le sinus maxillaire, nécessitant son ouverture pour évacuer le fragment ;
  • Les complications hémorragiques ;
  • Les complications nerveuses : nerf alvéolaire inférieur ou lingual ;
  • Les complications dentaires : bris de dent ou restauration dentaire adjacente
Lire plus

Les pathologies

Dysfonction de l’appareil manducateur

Dysfonction de l’articulation temporo-mandibulaire

En savoir plus

Syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS)

Apnées du sommeil

En savoir plus

Plan de traitement : orthodontie, chirurgie orthognathique

Anomalies de la position des mâchoires - orthognathie

En savoir plus
Nous contacter